jeudi 19 mai 2011

Premier soulagement

Le souffle manquait pour trouver les mots. Et puis est arrivée ce soir la première bonne nouvelle de la semaine. Une libération sous caution qui va permettre à Dominique de retrouver les siens et ensuite de préparer sa défense.
Inexorable, la procédure américaine poursuit son processus. A l'échelle du temps présent, on le voudrait plus rapide. A l'échelle de la justice, il doit être celui d'une résistance aux passions du monde, aux pressions de l'instant, à l'impression de l'évidence.
Un premier pas vient d'être franchi sur le chemin de la justice, c'est à dire du doute nécessaire, de l'examen raisonné, du principe contradictoire. Ce chemin sera peut-être long. Mais il en vaut la peine dès lors qu'il s'agit d'un honneur à laver, d'une dignité à restaurer, d'une vérité à affirmer : not guilty !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire