dimanche 26 juin 2011

Toulouse l'Espagnole : que la soirée fut belle..

La nouvelle édition 2011 de "Toulouse l'espagnole" aura confirmée les précédentes. Il manquait à notre ville ce beau et émouvant rendez-vous. Nous lui avions trouvé un lieu, en bord de Garonne, baptisé trois mois après notre élection au Capitole en 2008 "Quai de l'exil républicain espagnol". On ne pouvait trouver meilleur endroit. Réinvestir le port Viguerie qu'en d'autres temps on avait transformé en parking, "les pneus dans l'eau". Nous lui avons donné une nouvelle âme. Et quelle âme : celle de la conscience. La conscience de l'histoire qui éclaire, de l"émotion, de la culture. A travers les espagnols de Toulouse, ce sont tous les exils que l'on honore. Merci une nouvelle fois à la programmation exceptionnelle de notre ami Vicente Pradal, merci à François Bordes pour la nouvelle exposition des Jacobins, pour tous ces documents d'archives exhumés qui sentent bon l'espoir. S'ils témoignent de la souffrance et de la barbarie, ils honorent aussi une génération de combat. Celle qui fait qu'aujourd'hui, je suis en mesure ici à Toulouse d'écrire ces lignes...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire