mardi 20 janvier 2015

CQFD



CQFD : Je suis ravi que les élus de la nouvelle majorité aient pu tester par leur présence la pertinence des projets tramway développés à Toulouse par leurs prédécesseurs.

L’objectif annoncé par le Président du SMTC de 50.000 voyageurs / jour sur ce réseau donne tout son sens au double prolongement lancé par la précédente majorité entre d’un côté l’aéroport et de l’autre le Palais de Justice. 
J’y vois la reconnaissance que la ligne Garonne, mise en service en décembre 2013 et qui approche 30.000 passagers / jour, ne relevait en rien « d’un petit bout de ligne gadget » mais bien d’une vision d’ensemble. Et je retrouve aujourd'hui, de la bouche même de nos opposants d'hier, les arguments qu'ils avaient combattus eux-mêmes jusqu'au Conseil d'Etat contre ce projet.

Dans le même esprit, et ayant participé aux diverses cérémonies de vœux du maire dans les quartiers, je suis tout aussi fier de la litanie des réalisations évoquées. Je suis moins ravi cependant devant tant d'inélégance à s'approprier le travail de la précédente majorité et à duper ainsi les toulousains présents.

A l'écoute de nombreux "maires de quartiers", qui n'ont de maire que le marketing du mot mais qui ont bien vite acquis les réflexes d'anciens notables, l'adjectif personnel et possessif fut souvent de rigueur. "Mon" territoire, "Mes" administrés, "Mes" réalisations etc...
Les mots ont un avantage. En la circonstance, ils disent beaucoup de choses sur la taille du chapeau et l'épaisseur des chevilles.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire