mardi 19 juillet 2011

"C'est moi le prem's" !

Consultant le blog de l'ancien maire de Toulouse, ancien Président de Tisséo et ancien Président de la SMAT, je suis frappé d'une récurrence permanente. Il semble en effet envahi d'une préoccupation dont je veux citer ici le dernier exemple. Le seul objectif concernant le prolongement du tramway serait une mise en service avant 2014. Le souci serait donc électoraliste. Et l'argument est révélateur du prisme de son analyse. Ce regard particulier se trouve confirmé quand il explique, depuis trois ans, que ce qui est inauguré à Toulouse fut décidé par lui, pensé par lui, projeté par lui ou tout simplement envisagé par lui. Il en va ainsi de la dernière plaque commémorative des "palmes académiques", posée 3 ans après la délibération qu'il avait mitonnée dans l'anti-chambre du conseil avant de perdre son fauteuil. Quelle offense !
Bref, rubans tricolores et fièvre inaugurale peuplent l'imaginaire de son blog. Peut-être hantent-ils ses nuits. "C'est moi le prem's" disent les enfants dans la cour de récréation avant de se disputer la paternité d'une prouesse ou le regard bienveillant de l'instit. Fondamentalement, ce comportement est en fait symptomatique d'une certaine addiction au rêve publicitaire tenant lieu de politique et au marketing de l'apparat fondant l'image de l'action publique, à l'aune du qu'en dira-t-on. Encore plus archaiquement, sans doute considère-t-il encore que le pouvoir municipal qui lui a échappé est celui du sac de billes dérobé par quelqu'un qui ne le mérite pas. Tout cela est révélateur d'un état d'esprit. A chacun le sien !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire