dimanche 26 août 2012

La Rochelle 2012, un bon cru

De retour de l'université d'été 2012, je dois dire qu'elle aura été à l'image du ton donné lors de la présidentielle : normale. Une ambiance studieuse, des ministres présents et disponibles, des ateliers divers et riches de contenu. Je m'arrête un instant sur ceux que j'ai suivi plus particulièrement. Je veux parler de la réforme de la décentralisation. Le sujet est délicat. Les crispations institutionnelles de chaque niveau de collectivité, tout comme les velléités éventuelles de certaines, ont parfois cristallisé le débat au point de faire avouer à la ministre Lebranchu l'impossibilité d'en dresser une synthèse ou tenter un compromis. Ça promet...!
J'ai également été étonné, lors de la table ronde, que la dimension métropolitaine ne soit pas représentée ni même abordée par les invités. Depuis la salle, Gérard Collomb, maire de Lyon, tenta bien d'en affirmer l'importance mais c'est désormais au gouvernement de la concrétiser.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire