jeudi 23 avril 2015

Pourquoi je signe "renouveau socialiste"

Quel sera le message du prochain congrès du Parti Socialiste à Poitiers ? 

Réunir pour réussir.
Nous voulons que la gauche réussisse mais pas dans la défaite du gouvernement ou à travers la revanche d'un débat parlementaire.
Nous voulons que la gauche réussisse au delà des focalisations excessives sur un pourcentage de déficit ou sur l'occultation, chemin faisant, d'un bilan qui montre que la gauche, dans la crise, reste la gauche.
Nous voulons que la gauche réussisse avec un Parti fort et exigeant, indiquant un cap, posant des jalons, défrichant le souhaitable, construisant le chemin d'une nouvelle alliance pour remettre en état notre pays.
  • un parti exigeant est un parti qui soutient le gouvernement mais n'en devient par pour autant inaudible.
  • Un Parti fort est un parti autonome du gouvernement mais qui n'en devient pas de ce fait nuisible.  
Ce juste équilibre est la condition de l'avenir. Il est la condition constructive d'une réussite collective et de l'unité.

La Motion A, "Renouveau Socialiste", est l'expression de cette responsabilité, une voie qui comptera demain pour permettre avant la fin du quinquennat de :
  • jeter les bases d'une réforme fiscale en ouvrant le chantier du prélèvement à la source de l'impôt et de son rapprochement avec la CSG.
  • remettre en perspective la sécurité sociale professionnelle pour en faire un nouvel acquis de la gauche et de son bilan parlementaire.
  • rejeter les vieux refrains libéraux du contrat unique de travail, de la remise en cause des instances du personnel ou de l'extension du repos dominical.
Concernant le pacte de responsabilité, nous savons que le compte n'y est pas. Nous voulons que les 15 milliards qui restent à utiliser le soit en faveur de l'emploi et de l'investissement par un ciblage plus affirmé sur les PME mais aussi pour la recherche et la formation et au moyen d'une politique fiscale plus sélective.

Oui. Les Français s'interrogent sur l'efficience de la politique économique. Nous savons que la déclinaison de notre socialisme est une quête de long terme dont les finalités se heurtent à une société qui ne consomme que du court terme, se nourrit de la fragmentation, de la rente, de l'inégalité et à une Europe dont les politiques d'austérité conduisent à la récession. 
Produire de l'égalité réelle, retrouver les sources d'une économie de la production, promouvoir le vivre ensemble permettant de vivre libre, s'attaquer structurellement aux causes des injustices pour éviter demain  à en conjurer les effets, amplifier le changement de cap à l'échelle européenne, le chemin de ces objectifs est toujours d'actualité.
Demain, afin de réunir pour réussir puis de réussir pour réunir, je voterais sans état d'âme pour la motion A.
A ceux qui m'interrogeaient vendredi sur la motion que je soutiendrai, j'ai répondu que je n'avais pas de problème majeur avec les deux autres textes dont j'avais pris également connaissance, mais que si le texte de Jean-Christophe Cambadélis intégrait suffisamment les inflexions que nous défendions avec Martine Aubry sur la politique économique, je le soutiendrai car c'est la meilleure façon de faire aboutir ce pourquoi nous nous battons : réussir les deux dernières années du quinquennat.
Par rapport à la contribution initiale de J-C Cambadélis que je n'avais pas signée, le texte introduit un certain nombre de changements essentiels pour moi.
1°) Le premier concerne les 15 milliards d'allègements sur les entreprises qui restent à engager dans les lois de finances. Après avoir mentionné le rapport qui sera réalisé avant l'été, le texte écrit « Les engagements ne semblent pas, à ce stade et par toutes les branches professionnelles, respectés. Si cette situation est confirmée par l'évaluation nationale, nous estimons que les 15 milliards du Pacte qui restent à utiliser devraient dorénavant l'être plus directement pour favoriser l'emploi, l'investissement privé productif et les investissements publics. »
Il propose « de mieux cibler les dispositifs d'intervention pour les entreprises qui en ont un réel besoin – et d'abord les PME et ETI industrielles, ainsi que les secteurs exposés à la concurrence internationale – et sur les leviers réellement utiles à la compétitivité comme la recherche, l'innovation, la formation » et de moduler la fiscalité des entreprises « selon la part consacrée aux investissements ou aux dividendes».
2°) Rappelant que « chaque fois que la gauche a gouverné, elle a laissé sa trace par de grandes avancées sociales : les congés payés, les lois Auroux, le RMI, les 35 heures, la CMU... », il écrit que « La grande œuvre sociale de ce quinquennat doit être la sécurité sociale professionnelle. »
3°) Il rejette clairement le contrat unique de travail et la modification des instances représentatives du personnel dans les grandes entreprises et affirme - avec toute l'ambiguïté du terme - son « opposition à une nouvelle extension du travail dominical ».
4°) En matière de réforme fiscale, la motion demande « que le chantier de l'impôt citoyen soit engagé dès le projet de budget pour 2016 par un prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu et une réduction de la CSG sur les premières tranches de revenus. », première étape d'un rapprochement de l'impôt et de la CSG.
5°) Enfin, l'analyse du bilan est plus réaliste que la contribution initiale, reconnaissant que « les Français s'interrogent sur l'efficience de la politique économique» et que « les politiques d'austérité en Europe ont conduit à la récession», et plaide pour amplifier la réorientation des politiques européennes. Et surtout, la conclusion reprend largement la conclusion de la contribution de Martine Aubry intitulée « Pour une nouvelle social-démocratie », en rappelant que « La crise de 2008, la plus grave depuis 1929, a montré que la troisième voie n'en était pas une pour la gauche. L'avenir n'est pas le social-libéralisme. Car à la fin, il reste le libéralisme sans le social. »
- See more at: http://www.pierrealainmuet.fr/action-nationale/item/708-pourquoi-je-soutiens-la-motion-cambad%C3%A9lis-aubry-au-congr%C3%A8s-du-ps?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook#sthash.5oOJ6VmE.dpuf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire