mercredi 10 février 2016

"Comité d'orientation des transports métropolitains" : une certaine idée de la représentation



Le SMTC-Tisseo vient de décider la création d’une instance consultative pour contribuer à l’élaboration de la politique des transports dans l’agglomération toulousaine.

Si je partage le souci d’un tel lieu de rencontre, je déplore toutefois la vision restrictive de sa composition. Louable en soi, l’objectif d’associer les représentants économiques qui participent au développement du réseau à travers la taxe du « versement transport » n’interdisait nullement d’y associer d’autres acteurs.

  • Je pense notamment aux contributeurs que sont les usagers.
  • Je pense aussi aux partenaires sociaux, directement intéressés par les conditions de mobilité des salariés dont ils sont les représentants.
  • Je pense aux collectivités partenaires que l’on sait solliciter dans le cofinancement d’investissements majeurs.

Ce comité, ou siègeront exclusivement entreprises et organisations d'employeurs, n’est pas à la hauteur de l’enjeu. Il n’est pas à la hauteur non plus du périmètre pertinent. Aucune entreprise du SICOVAL ou du Muretain ne semblent d'ailleurs figurer parmi les membres.

Plutôt qu’un nouveau comité cosmétique, c’est un véritable « parlement des mobilités » dont aurait besoin notre territoire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire