mercredi 15 juin 2016

PLU des Amidonniers : une verrue dans l'écrin ?

Le PLU toulousain actuellement en révision propose d'autoriser la construction d'un immeuble R+9 (30 m de hauteur) pour dominer l'historique bassin des filtres du quartier des amidonniers. 

Cette figure de proue des temps modernes serait censée représenté un signal urbain ! Mais ne va-t-elle pas dégrader davantage ce site remarquable en surplombant de son ombre tutélaire le barrage filtrant de 1830 et le bas relief des ponts jumeaux de 1775 ? 
 
Véritable signal patrimonial où l'Occitanie tient bon la barre d'une barque frappée aux armes du Languedoc, déjà enlacé par les voies rapides de la rocade, ce marbre de carrare se verrait une nouvelle fois comprimé par ce nouveau "signal urbain".

Quand au bassin des filtres, il mérite aussi un autre respect. Il mérite une réhabilitation concertée. Évidemment, la municipalité actuelle va promettre de discuter. Mais cette promesse se traduira-t-elle dans l'attente par un sursis à statuer pour un tel écrin emblématique ? 

La recherche de valorisation du foncier ne saurait emporter la décision. Ce dont a besoin ce site unique à Toulouse est d'une revalorisation d'une autre nature qui s'éloigne des choix d'enclavement faits par nos prédécesseurs sur lequel on pose une nouvelle verrue.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire