mercredi 16 septembre 2015

Commission d'enquête sur la PLB : la solution simple pour lever l'inquiétude...



La Commission d’Enquête Publique a rendu son avis concernant le prolongement de la ligne B. Émettant un avis favorable avec réserves, il relève désormais de la responsabilité du SMTC de répondre à ces dernières.  
Ces réserves, dont le cœur est l’expression d’une inquiétude sur le financement et les délais de réalisation interpellent donc en premier lieu le syndicat des transports.

Si Monsieur Moudenc doute de la capacité du SICOVAL à cofinancer cette opération alors que ce dernier confirme son engagement, une solution simple et rapide demeure pour lever à la fois l’inquiétude et la réserve. Celle de voir le SMTC assumer totalement le financement du PLB comme l’exige l’exercice de sa compétence transport (soit + 140 M€).

On nous répète inlassablement que le coût d’investissement d’une 3eme ligne de métro, évalué à 1.7 Milliard est possible. Comment celui d’un prolongement à 400 Millions ne le serait-il pas ? La question relève donc d’un choix politique et ne saurait s’abriter derrière l’avis de commissaires enquêteurs.

Concernant le délai de réalisation, si le rapport évoque plus « raisonnablement » l’horizon 2022, ce délai pour 4 km de prolongement n’interroge-t-il pas celui qui est envisagé pour une 3eme ligne de métro de 15 km promis pour 2024 ?
De ce point de vue, comment ne pas méditer la remarque émise par ce document sur le PLB indiquant que la solution métro aurait été adoptée trop en amont, avant une réelle analyse comparative, et correspondant davantage à un choix politique.
A bon entendeur…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire