vendredi 5 octobre 2012

Le pacte du Sénat

Enfin.
Depuis notre arrivée au Capitole à Toulouse, je défendais l'idée d'un pacte territorial entre les collectivités. A l'instar des Contrats de Projets Etat-Région, auxquels sont d'ailleurs associés d'autres niveaux de collectivité, j'ai toujours pensé que l'affichage d'une gouvernance nouvelle des politiques territoriales était nécessaire.
Bien sûr, on ne part pas de rien. Les partenariats existent déjà. Qu'ils prennent le chemin de subventions croisées sur des opérations, de contrats spécifiques sur des politiques, de participation commune à des syndicats, la collaboration est présente et multiforme.
Cependant, nous franchissons avec la proposition formulée ce jour par le Président Hollande au Sénat une nouvelle étape. Celle de la décentralisation d'une responsabilité nouvelle qui est à la fois de se mettre d'accord sur la notion de chef de file mais aussi de donner corps à l'exercice partagé d'une clause de compétence générale préservée.
Offrir une nouvelle lisibilité à la coopération en institutionnalisant davantage son exercice est un impératif politique. Il fait écho à la notion de territoires dont la vie ne s'arrête pas aux frontières administratives de leurs découpages.
La balle est dans le camp des collectivités sachant toutefois qu'une liberté sans moyens relève aussi de la suite de l'histoire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire